Castel de la Grande Amazone de l'Ordre Royal des Dames Blanche à l'Écu Vert lié au jeu lesroyaumes.com
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bientôt on vivra dans les arbres et on sera copain avec ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Alcalnn Blackney

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 24/02/2009

MessageSujet: Bientôt on vivra dans les arbres et on sera copain avec ...   Mar 24 Fév 2009 - 16:04

... les écureuils...

Les Bretons disaient: "Plutôt la Mort que la Souillure". Pour le Chat cela aurait été "Plutôt la Mort que la Couture"... Mais pourquoi gardait il ces vieux réflexes de Licorne? Il ne l'était plus! Il était enfin libre comme l'air! Peu pour lui cet ordre... bref. Le Chat avait le patronage de Saint Michel dès qu'il couchait chez lui... alors bon... Hum. Il aurait mieux fait de ne pas y penser cela le mettait de mauvaise humeur. Pourtant tout avait bien commencé. Il avait pris la mer à Dieppe pour rejoindre son Mont y récupérer son Chaton. Puis il avait chevauché sous petite escorte jusqu'à un hameaux peu avant le Manoir qui lui avait été indiqué par des gens du cru. Il y avait laissé ses hommes, pas la peine de surcharger l'intendance des Dames Blanches, le Mont lui donnait assez de revenu comme cela.

La forêt aux alentours était rafraîchissante, serrant son fils entre les pans de son mantel doublé de fourrure, il apprécia la frondaison d'arbres séculaires... on aurait même dit que certains étaient là depuis la Genèse. En tout cas, la vêture sombre du Chat, pourpoint et chausses de velours noir, permettait à ce dernier de sembler à une ombre parmi les ombres projetées par ces vénérables végétaux... si ce n'avait été sa flamboyante crinière cuivrée... qui commençait à s'éclaircir avec la force de l'âge... mais le lui dire aurait vexé l'animal.

Il arriva enfin devant le manoir... Pas une forteresse hautaine et trapue, mais une belle bâtisse où il devait faire bon vivre. Cela tenait plus du pavillon de chasse d'un grand seigneur que d'une commanderie. Or c'était normal, ce n'était pas une commanderie.
Cheminant jusqu'à l'entrée, il fit halte devant ce qu'il supposa être l'entrée, ou du moins non loin des écuries qui elles étaient reconnaissables... L'hostellerie peut être?

Il prit son cor de guerre, et ayant prit soin de boucher de sa main les oreilles de son fils, il souffla dedans, faisant monter la note grave et profonde, du Nord des Fjords de leurs ancêtre, des Cors de Guerre Normands.



-BBbbbBbbBBBbbbBBbbbbBBBbbBBBbBBrRRrrrrrRRRrRrrRRRRRRrRRRRrOOOoOOOooooooOOOOOooOomMMMmmmMMMm

Ils étaient arrivés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alixe

avatar

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: Bientôt on vivra dans les arbres et on sera copain avec ...   Mar 24 Fév 2009 - 19:28

Son d’un Cor qui vient chatouiller ses oreilles. Demoiselle qui réagit instantanément, laissant un frémissement la parcourir. Ce son avait remué des souvenirs douloureux en elle. Minois qui reste fermé, malgré un moment de trouble.

Elle s’avance vers l’origine du bruit, non sans avoir eu un signe de tête de Zya. Remarque un homme fièrement dressé sur sa monture, une main tenant un enfant, l’autre tenait encore le cor.

La demoiselle de Deneuvre incline la tête, pose son regard bordé de verts sur l’homme.


Bien le bonjour, messire.
Soyez le bienvenu en le manoir des Dames Blanches. Je suis Alixe de Montbazon-Navailles, apprentie de l’Ordre.
En quoi puis-je vous aider ?


Simple modalité afin de s’assurer que l’homme était bien là pour la cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcalnn Blackney

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 24/02/2009

MessageSujet: Re: Bientôt on vivra dans les arbres et on sera copain avec ...   Mer 25 Fév 2009 - 23:17

Une jeune femme sortit de la demeure. Visiblement il devait être inattendu... Pourtant sa douce lui avait bien spécifié qu'il y avait une cérémonie? Etait il en avance? Bonne question... Toujours est il qu'elle s'adressa à lui: (la jeune femme, pas sa douce hein...)



-Bien le bonjour, messire.
Soyez le bienvenu en le manoir des Dames Blanches. Je suis Alixe de Montbazon-Navailles, apprentie de l’Ordre.
En quoi puis-je vous aider ?


Haussement de sourcil, preuve de l'impertubabilité du vicomte... Montbazon Navailles... cela lui disait quelque chose... a mais oui! Camisard! Une parente? Sans doute, un nom simple pouvait être une conïncidence, mais un nom composé... M'enfin ce n'était pas la question. Prestement, félin et souple, il descella, tenant toujours son fils entre ses bras... il avait laisser pendre son cor à sa chaine, et saisit de l'autre main la bride de sa monture.

-Salutation Damoiselle, au moins je suis au bon endroit. Ravi de faire vostre cognaissance, je suis Alcalnn Blackney, l'époux de Dame Nennya, je viens ici pour une cérémonie. Me serais je trompé?

Il scruta rapidement et furtivement aux alentours de peur d'être tombé dans une embuscade de féministes convaincues... Si il le fallait, il vendrait chèrement sa peau de Chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nennya Blackney

avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: Bientôt on vivra dans les arbres et on sera copain avec ...   Mer 25 Fév 2009 - 23:33

Nennya observait les environs, pour le moment, tellement perdue dans l'immense commanderie, et encore plus dans le magnifique territoire qui entourait la propriété. Elle essayait de se fondre dans la masse, reconnaissant parfois quelques visages d'aspirantes comme elle, ou une silhouette furtive, celle de son amie/soeur Kali. Mais la petite diplomate normande semblait bien perdue dans les fracas de l'organisation, elle avait tout juste eu le temps de s'inscrire à la chasse, d'apporter ses armes à sa soeur Lulue...Le doux son d'un cor retentissant la fit frémir, son charmant époux et son fils venaient de pointer leur nez. Connaissant le Blackney comme sa poche, elle savait que celui ci avait quelques préjugés sur la réputation des Dames Blanches, mais il s'était tut lorsqu'il avait appris que sa femme désirait en être une. Ah ces hommes...les vilains tics de "on ne peut pas prononcer leur nom" dans toute sa splendeur.

Bien plan de bataille...encerclement...hache en main...ne pas sous-estimé son Connétable normand...il était rusé le chat. Pire que lui, il y avait sa progéniture!pire que le chat:le chaton.

Petits pas furtifs. Visage emmitouflé dans son matel. Ah le voilà le gentil matou. Elle aurait presque fait comme au Mont Saint Michel "sachet fraîcheur, sachet fraîcheur, qui veut du sachet fraîcheur?", mais elle ne devait pas entâcher la virilité d'un Grand Chat chevalier.
Nennya arbora un sourire superbe, les yeux battants, elle s'échappa d'un buisson et d'une voix de diplomate, elle dit:


-Dîtes moi mon cher époux, vous seriez vous égaré en ces contrées?

Supris mais pas dupe, il se retourna, avec ô merveille, son chaton, finis la barbare Nennya, place à la douce mama italienne qui lui allait si bien au visage.

-Bonjour mon chaton.

Elle tendit les bras en direction de Blackney junior. Puis, confuse, elle s'excusa auprès de sa soeur.

-Alixe, je viens d'arriver à la commanderie, il me semble vous avoir croisé, mais furtivement, il n'est pas aisé de gérer les arrivants.Je suis aspirante dame blanche, j'ai prévenu de l'arrivée de mon époux.

Bon sang quelle poigne le petit Hervald, il tirait gaiement les cheveux longs de sa maman...qui avait une patience d'ange...digne de Saint Michel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alixe

avatar

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: Bientôt on vivra dans les arbres et on sera copain avec ...   Jeu 26 Fév 2009 - 19:49

Blackney … Voilà un nom qui ne lui était pas inconnu. Elle mit d’ailleurs tout de suite le visage de Nennya sur ce nom. C’était donc le mari de la concernée. Le palefrenier profita de son moment de silence pour s’avancer vers l’homme, hésitant quant à la démarche à suivre. Sur un regard d’Alixe, il demanda à Alcalnn sa monture.

Vicomte, c’est un honneur que de faire vostre connaissance. J’espère que la route fut bonne. La cérémonie est sur le point de débuter en la salle d'honneur . Un page va vous conduire, à moins que vous ne préfériez prendre une suite en la maison des invités.

Coup d’œil sur l’enfant. Froncement de sourcils en entendant une voix féminine. Qui donc pouvait venir ici ? Elle se retourna pour apercevoir la jeune aspirante, Nennya. Elle manqua de s’étrangler en entendant celle-ci la vouvoyer. Personne ne lui avait appris les règles ? La colère la gagna presque, mais elle n’en laissa rien paraitre. Une petite mise au point s’imposait.

Nennya … Que fais-tu icelieu ? T’a-t-on donné le droit d’accueillir les invités ?

Insistance sur le « tu ». Cherche Zya du regard. Si quelqu’un donnait son accord ici, c’était bien elle.

Ma sœur…

Nouvelle insistance.

…je vais laisser Zya t’expliquer de quoi il en retourne.

Grande enjambée vers cette dernière après s’être excusée auprès d’Alcalnn. Se penche vers l’écuyère pour lui faire un rapide résumé de la situation. Zya s’occuperait personnellement d’expliquer certains points à Nennya, c’était préférable.

_________________
Ecuyère
Poursuivante d'armes

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zya

avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Bientôt on vivra dans les arbres et on sera copain avec ...   Jeu 26 Fév 2009 - 20:31

Un murmure à son oreille et les émeraudes viennent à se poser sur le couple Blackney. Légère surprise. Pourtant, dieu sait que consignes avaient été données, créant des remouds, une nouvelle sortie des gonds de la Lieutenante. Et les conditions avaient été clairement édictées. Une démande préalable. Et de demande, elle n'avait point eu!

Inspirer profondément. Faire évacuer la pression venue d'un coup. Une nouvelle. Elle ne savait peut être pas encore bien trouver les informations...

S'approcher du couple. Saluer les deux, puis se tourner vers l'aspirante.


Le bonjour à vous deux. Messire Blackney, j'espère que la route s'est bien passée pour vous. Si vous vouliez bien avancer quelque peu et suivre le page? Votre épouse va vous rejoindre dans un instant.

Ne pas imposer, mais faire sentir que ce qui allait se passer ne le regardait en somme, pas.

Nennya? Puis-je te demander ce que tu fais ici, en l'entrée, et non avec nos soeurs dans l'enceinte? Des consignes avaient pourtant été données, il me semble. Seules les filles de gardes étaient admises ici. Les seules exceptions étaient pour celles en ayant fait la demande... ce que tu n'as pas fait, il me semble. Serais-je en train de me tromper?

Ne pas faire peur d'entrée. Elle venait d'arriver... Et même si elle allait être tester, ce n'était pas vraiment le jour. En tout cas, là, Nennya ne marquait pas de points et c'était assuré, concernant la Lieutenante.

_________________


Capitaine en deuil de son époux.
"Toi, ma larme à l'oeil,
Tu coules, tu roules,
Tu déboules sur ma main.
Toi ma larme à l'oeil,
Tu glisses, tu lisses,
Eclabousse puis revient"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcalnn Blackney

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 24/02/2009

MessageSujet: Re: Bientôt on vivra dans les arbres et on sera copain avec ...   Jeu 26 Fév 2009 - 23:58

Tiens... une épouse qui débarque... On ne trompe pas une épouse... et encore moins une mère. Elles sentent leurs petits à des lieux à la ronde... Cependant était ce bien normal qu'elle fut là? Bonne question...

-Dîtes moi mon cher époux, vous seriez vous égaré en ces contrées?
-Ai je l'air égaré? Je suis au bon endroit non?
fit il avec un sourire affable.

Elle ne releva même pas... trop occupée à se précipiter vers son "petit"... Non mais comme si il 'nétait pas capable de s'en occuper lui même? A moins que ce ne soit un remord de mère indigne qui avait laissée son petit tout seul pour courir sus à la Peste...
Et visiblement, il avait raison, sa douce n'avait rien à faire ici, vu qu'elle était toute confuse vis à vis de sa soeur...



-Vicomte, c’est un honneur que de faire vostre connaissance. J’espère que la route fut bonne. La cérémonie est sur le point de débuter en la salle d'honneur . Un page va vous conduire, à moins que vous ne préfériez prendre une suite en la maison des invités. dit justement la dite soeur.

-Il est difficile de voyager avec un enfant... cela demande des soins. Mais je m'y suis habitué. Je vais donc suivre vos instructions.


Mais visiblement la présence de Nennya dérangait vu les coups d'oeils foudroyants... A cet instant une autre Dame Blanche, enfin ce que le Vicomte supposa être une autre Dame Blanche, s'apporcha:

-Le bonjour à vous deux. Messire Blackney, j'espère que la route s'est bien passée pour vous. Si vous vouliez bien avancer quelque peu et suivre le page? Votre épouse va vous rejoindre dans un instant.

-Très bien, Dames, mes salutations.


Et il s'éloigna...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nennya Blackney

avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: Bientôt on vivra dans les arbres et on sera copain avec ...   Ven 27 Fév 2009 - 0:00

Nennya regarda un peu ébété ses soeurs arrivaient en sursaut. Hervald lui tiraillé les cheveux, calmement, elle posa délicatement sa main sur la main de son enfant. Regardant son époux, elle lui tendit à nouveau le chaton.
Perdue et pas loupée dès son arrivée, c'était d'un oeil sévère qu'elle se vit voir de ses soeurs.


-C'est mon époux, j'ai prévenu in extremis de son arrivée, ne sachant moi même ou je devais aller, je pensais courtois et polie de venir accueillir mon enfant et son père.

Zya fit avancer Alcalnn, Nennya fit un aurevoir à son petit chéri d'un geste de la main. Alors pas de marraine en ce moment, elle avait du écrire à une aspirante pour s'orienter dans le manoir et là, ce qui devait se trouver un geste de respect envers son époux qu'elle avait fait venir de Normandie, était interprétée en mal.

-J'ai fait noté mon époux dans la liste des invités, je ne pensais pas que je devais avoir une autre autorisation. N'ayant aucunes nouvelles de ma marraine, je n'ai osé en demander plus.

La jeune femme baissa la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zya

avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Bientôt on vivra dans les arbres et on sera copain avec ...   Ven 27 Fév 2009 - 1:43

Petite moue dubitative en entendant la réponse... Question de marraine. Marraine dont personne n'a de nouvelles, d'ailleurs. Comment lui faire comprendre les choses, sans passer trop tôt pour le bourreau qu'elle deviendra par la suite?
Et puis, scepticisme qui l'avait rendu méfiante, prudente, depuis le début. Pourquoi quitter les Licornes?
Enfin, ca l'éloignait de sa préoccupation première, ces pensées. Et puis, cette attitude de chien battu, alors qu'aucune réprimande n'était encore formulée, que juste une explication avait été demandée... ca avait le don de l'enerver. Second point non marqué.


Nennya... hum... comment dire. Tu as eu une marraine, à ton arrivée, certes. Je te pense assez intelligente pour comprendre que te reposer sur elle n'est pas là une chose que tu doive faire, surtout si elle est absente comme l'est Chloé.
L'ordre a une devise "Soeur entre soeurs" qui s'applique à tout. En l'absence de marraine, tu te diriges vers la Blanche dirigeant la branche concernée, ou la Scribe... Une soeur de rang supérieure, au moins. Là, en l'occurence, tu pouvais venir voir Lucie ou Merenwen, chargée de la cérémonie...ou encore moi, chargée de l'accueil... pas attendre sans rien demander, alors que tu ne maitrises pas le fonctionnement de la Commanderie. Comprends-tu?
Une attitude attentiste te sera néfaste... comme cet air défaitiste... ou fataliste que tu prends, en cet instant. Ca ne te mènera nulle part.
Tout comme "penser" que c'est suffisant, sans en être assurée.


Regard qui se fixe à celui de l'aspirante, bien que plus grande qu'elle.

Oh... Autre chose... Un petit détail, en passant, qu'Alixe m'a rapporté... Entre nous, pas de titre. C'est à adopter sans concession. Et on se tutoie... Pas le choix non plus. A prendre... *Nouveau regard, plus insistant* ... ou nous laisser.

_________________


Capitaine en deuil de son époux.
"Toi, ma larme à l'oeil,
Tu coules, tu roules,
Tu déboules sur ma main.
Toi ma larme à l'oeil,
Tu glisses, tu lisses,
Eclabousse puis revient"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nennya Blackney

avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: Bientôt on vivra dans les arbres et on sera copain avec ...   Sam 28 Fév 2009 - 1:15

La Blackney releva la tête, passant sa main dans ses cheveux pour dégager son regard. Elle hocha la tête en assentiment. Première réprimande...premiers mauvais souvenirs...et il était fort dommage que se soit devant son époux et son fils...même très destabilisant. La soeur qui se tenait devant elle, lui rappelait étrangement une autre dame qu'elle craignait par dessus tout, mais il restait tout de même une différence entre elle deux.

Observer, et rester en retrait, elle ne voulait pas qu'on voit le visage que tout le monde attendait avec impatience, le moment ou elle chuterait un peu plus. Elle avait dit ce qu'elle pensait, ni plus ni moins, point besoin de s'étendre.Nennya dit clairement:


-J'ai compris soeur.

Elle eut un bref regard vers Alcalnn qui partait avec Hervald...se retournant, elle retourna à sa place, qui n'était pas vers le poste de garde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bientôt on vivra dans les arbres et on sera copain avec ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bientôt on vivra dans les arbres et on sera copain avec ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pirates interstellaires...
» Les Yeux Dans Les Arbres
» pandawa lvl 25 feu conseille pour xp en équipe
» [Illustrator] Aide pour les contours
» [Illustrator] 2-3 questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Entrée et abords du Manoir :: Barbacane de la Gardienne-
Sauter vers: