Castel de la Grande Amazone de l'Ordre Royal des Dames Blanche à l'Écu Vert lié au jeu lesroyaumes.com
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Encore plus tardive comme arrivée ? Si si c'est possible

Aller en bas 
AuteurMessage
chlodwig_von_frayner

avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Encore plus tardive comme arrivée ? Si si c'est possible   Mar 3 Mar 2009 - 16:57

Le cavalier jeta un regard en direction du manoir. Etais ce bien ici ? Tout portait à le croire… Les chemins qui y menaient portaient toutes les traces d’un très récent passage, comme si l’armée française entière s’y était rendu. Bien sur, il espérait que les gens auraient autrement plus de classe que ladite armée française qui, par moments, se montrait sous un jour assez intéressant qui auraient pu la faire participer derechef à la réalisation d’un spectacle de troubadours comique sans s’y trouver déplacé. Son visage s’orna d’une légère moue tandis que ses yeux se posaient sur la distance qui le séparait encore de l’entrée. Personne ne l’avait vu, il était encore temps de faire demi tour. Mais… tout ce chemin parcouru… non… il ne pouvait décemment pas repartir, ne serais ce que pour faire reposer sa monture qui venait de se taper pas mal de lieues sans broncher… Le dressage fonctionnait… C’était fou tout de même… depuis la mort de son précédent propriétaire, Bat se rebiffait de moins en moins… avec un peu de chance, il parviendrait à en faire un vrai palefroi digne de ce nom… Pourtant… ça avait été loin d’être gagné… Le cheval était capricieux, pourri, et gâté… à l’image du Sublime… ou de feu le Sublime plutôt… Un cadeau empoisonné auraient dit certains… Mais un Chlo ne se laissait guère dicter sa conduite, et encore moins par un cheval. La persévérance et l’acharnement avaient payé…

Allons… il fallait se rendre à l’évidence, il ne couperait pas à cette cérémonie… talonnant son cheval, il le fit avancer doucement, tâchant de profiter un peu du paysage… La France… enfin… de retour en pays civilisé. Retour sans tambours ni trompettes, si ce n’était celles de la satisfaction… Cinq morts… une vengeance accomplie… n’en restait plus qu’un désormais, qui s’accrochait à la vie et à l’idée de vengeance comme une sangsue… son heure viendrait… il n’avait fait que retarder l’inéluctable… un jour il paierait à son tour pour tous ses crimes. Il dressa mentalement la liste dans sa tête… Barnab… Selee… deux conseillers ducaux… Sire Eragon… baron… Sirius… vicomte… Lub… vicomte… beau tableau… mais triste à la fois. Il n’avait pu empêcher Sirius de plonger dans cette folie. Pourquoi ne l’avait il pas écouté ? Pourquoi n’avait il pas saisit les mains qu’il lui avait tendu ? Trop de questions dont il ne connaîtrait jamais les réponses désormais… il les avait emporté dans sa tombe. Sale affaire… qui semblait loin d’être finit. Une seule chose comptait… sa mère et son oncle étaient en partie vengés… ne restait que yanahor et Zamday… plus les nouveaux dont les noms se rajoutaient encore et encore… Arnaut de Chesnais par exemple… qui lui aussi paierait… comme tous les autres. Il portait encore sur les lèvres le goût délicieux et amer en même temps de la vengeance… Un peu plus, un peu moins… tant qu‘à régler les dettes de la famille, autant le faire proprement et convenablement… jusqu‘au bout quoi. « Je ne suis pas venu pour apporter la paix mais le glaive ».

Arrivé à l’entrée du domaine, il descendit tranquillement de cheval, ses bottines ferrées foulant enfin le sol du manoir. Il sourit légèrement en détaillant les lieux. Voilà qui ressemblait bien à une résidence d’agrément… Ne se préoccupant pas de ce qu’il se passait autour de lui, la garde étant visiblement réduite au strict minimum, il massa un peu son épaule endolorie. Il en profita pour rajuster ses gants de cuir noir brodés d’or ui l’accompagnaient partout désormais. Peut être aurait il du en changer vu qu’il se rendait à une cérémonie… il contempla ses vêtements… ses bottes non déchaussées depuis plusieurs jours… non… au moins se serait en accord avec le reste de la tenue. On ne pouvait paraître bien vêtu partout où l’on allait… en tout cas pas en voyageant à cheval, pendant plusieurs jours, sur des routes gelées et boueuses. Se tournant vers une jeune fille qui semblait attendre qu’il se présente, il étira de nouveau ses lèvres en un léger sourire et sans s’incliner se présenta.


‘Jour… je suis Chlodwig Von Frayner d’Azayes, petit neveu de Wonderrany d’Azayes… Hum… elle m’a invité à une sorte de cérémonie qui est sensé se dérouler ici. Je crains… il grimaça légèrement, d’être un peu en retard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
teia

avatar

Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: lle sourit, il aoll   Mar 3 Mar 2009 - 22:16

La journée avançait, les invités étaient arrivés pour la plupart aussi Teïa allait de la porte du Manoir à la Salle d'honneur pour retrouver ses soeurs et son mari. La cérémonie s'était bien déroulée et les invités avaient l'air d'apprécier le repas.

Mais c'était l'heure de rejoindre son poste. On ne savait jamais , peut-être un nouveau retardataire pointerait le bout de son nez ou plutôt de son cheval. Elle venait à peine d'arriver lorsqu'elle aperçut un homme qui avançait vers l’entrée du domaine. Elle le vit descendre tranquillement de son cheval, se frotter son épaule qui devait être endolorie par le voyage. Peut-être venait-il de trés loin. Elle le détailla discrètement, des bottines ferrées aux pieds, des gants de cuir noir brodés d’or, vraiment original pour une cérémonie. Elle sourit, il aurait pu rester de garde avec elle, il n'aurait pas dépareiller.

Citation :
Jour… je suis Chlodwig Von Frayner d’Azayes, petit neveu de Wonderrany d’Azayes… Hum… elle m’a invité à une sorte de cérémonie qui est sensé se dérouler ici. Je crains… il grimaça légèrement, d’être un peu en retard.


Bonjour Messire Chlodwig Von Frayner d’Azayes, je vous souhaite la bienvenue au Manoir.

Avec un sourire, elle se présenta:
Je suis Teïa, Apprentie Dame Blanche à l'écu vert.
Effectivement, vous êtes un peu en retard mais le banquet vient de commencer et les festivités n'ont pas eu lieu.
Si vous voulez bien me laisser votre cheval, je vais le confier à un palefrenier qui va prendre bien soin de lui.
Quand à vous messire, si vous voulez bien suivre le page, il va vous conduire à la salle d'honneur ou vous pourrez retrouver votre grande tante Wonderanny et tous les invités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chlodwig_von_frayner

avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Encore plus tardive comme arrivée ? Si si c'est possible   Mer 4 Mar 2009 - 1:23

La jeune fille avait répondu tranquillement à ses paroles… Rajustant un instant la fibule d’or frappé de l’aigle de Von Frayner, il la détailla à son tour. Elle ne lui semblait pas très âgée, et portait la tenue caractéristique des apprenties… d’ailleurs ses paroles ne firent que lui confirmer ce propos. Il ne sut trop comment il devait se comporter, hésitant un instant entre le désintérêt le plus total qu’il offrait habituellement aux gens inférieurs à son rang, certes plus par habitude que par réelle intention de mépris, ou un autre attitude. Il opta pour le même sourire léger qu’il conservait depuis tout à l’heure, l’accentuant tout de même un peu.

L’image de la dame blanche lui rappela un instant.. Seulement l’espace d’une seconde… du moins… c’est ce qu’il voulait bien s’avouer… son ange… Était elle ici ? Oui sûrement… il avait un instant espéré que comme la dernière fois, elle fut à nouveau chargé de gérer les arrivées… qu’elle serait de garde, qu’il la croiserait dés son arrivée, ce qui lui éviterait lent supplice de voir tous ces gens dont il méprisait la moitié et donc il détestait cordialement un bon tiers. Simple déformation de son statut de petit héritier ? Non… véritable esprit de famille. Mais non, elle n’y était pas, et bien vite, il chassa, ou plutôt refoula cette image au fond de lui.


Enchanté de faire votre connaissance apprentie Teïa… Ainsi donc, j’arrive juste à temps pour manger ? Que demander de mieux ?

Il s’arrêta un instant après cet essai de plaisanterie plutôt raté, mais qui avait des allures de vérité, et se repris. Après tout… son humour était minable… quelle importance ? Il l’assumait totalement.

Faites donc, je gage que mon cheval sera bien traité entre vos mains… par contre… faites attention, il vient de faire un long voyage.

Adoptant une attitude impassible, il se tourna vers Bat et tira de la doublure de la selle un parchemin qu’il glissa dans une poche intérieure. A tout hasard… ça pouvait être utile. Et puis, il se sentait plus rassuré lorsqu’elle était avec lui… un gage de protection auraient dit certains, une sorte de trophée auraient dit d’autres. lui-même ne savait pas ce que cela représentait pour lui…

Saluant la jeune aspirante, il suivi le page en direction de la salle d’honneur… cette fameuse salle où il pourrait se goinfrer à s’en faire prêter la panse… ou faire autre chose d’ailleurs. C’était fou ce qu’un homme normalement constitué pouvait trouver de choses à faire dans une commanderie féminine… draguer par exemple ! Entre autres choses… A moins qu’un ange ne croise le vol d’un aigle… et en ce cas… advienne que pourra…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
teia

avatar

Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: Encore plus tardive comme arrivée ? Si si c'est possible   Mer 4 Mar 2009 - 14:41

Teïa sourit en entendant le jeune Messire Chlodwig Von Frayner d’Azayes:

Citation :
Ainsi donc, j’arrive juste à temps pour manger ? Que demander de mieux
?

Encore un pensa-t-elle qui ne doit pas beaucoup aimer les mondanités mais quel titre pouvait-il avoir? Il ne l'avait pas donné mais étant un d'Azayes, il en avait un, c'était sûr. Pourvu qu'elle n'ai pas fait d'imper, enfin il n'avait pas eu l'air offusqué ce qui la rassura. Elle n'était pas depuis assez longtemps chez les Dames Blanches pour connaître toute la noblesse du royaume....

Oui messire Chlodwig Von Frayner d’Azayes, vous avez raison, aprés un long voyage, rien de tel qu'un bon repas pour se remettre en forme.

Puis attrapant les rênes du cheval:

Ne vous inquiétez pas, il va avoir à manger, à boire et les palefreniers vont le bouchonner car effectivement on voit bien que vous venez de loin, dit-elle avec un sourire en regardant sa tenue. Teïa tendit le cheval au palefrenier mais lui caressa les naseaux avant qu'il ne s'éloigne. Elle adorait cet animal si noble et si important dans la vie d'un chevalier.

Je vous laisse accompagner le page jusqu'à la salle d'honneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Encore plus tardive comme arrivée ? Si si c'est possible   

Revenir en haut Aller en bas
 
Encore plus tardive comme arrivée ? Si si c'est possible
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP]L'arrivée
» Arrivée précipitée
» Question sur l'équipement eau arrivée au niveau 11X
» l'arrivée des prophete charnel
» figurine blood bowl sur internet (comme des troll de glace.)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Entrée et abords du Manoir :: Barbacane de la Gardienne-
Sauter vers: